Le Ptérygion et son opération

Le ptérygion qu’est ce que c’est ?

C’est une lésion bénigne de la conjonctive, membrane superficielle qui tapisse la surface de l’œil.

Pourquoi opérer ?

En l’absence de traitement, le ptérygion, d’abord limité à la conjonctive, s’étend à la surface de la cornée. 

Vu de face, il semble empiéter sur la partie colorée de l’oeil, l’iris, mais recouvre en réalité la cornée transparente.

Il devient gênant par son caractère inesthétique et par l’apparition d’irritations chroniques.

L’extension à la cornée peut entraîner, à la longue, un trouble visuel avec une baisse d’acuité visuelle.

L’opération

L’opération se déroule en milieu chirurgical stérile et sous microscope, en position allongée pour le patient.

Hospitalisation

Le mode d’hospitalisation est le plus souvent ambulatoire, décidé en accord avec l’anesthésiste.

L’opération nécessite une immobilisation de quelques heures au minimum.

Anesthésie

Elle peut être locale, par des injections de produits anesthésiques au voisinage de l’œil, ou uniquement par l’instillation de gouttes. 

Une anesthésie générale est également possible. 

Le choix de l’anesthésie résulte de l’avis de votre ophtalmologiste et de celui de l’anesthésiste. 

Il prend en compte, si possible, votre souhait.

Technique opératoire

L’opération consiste en l’excision totale de la lésion. Il n’y a pas d’ouverture du globe oculaire.

La reconstitution du plan conjonctival peut être assurée selon l’étendue du ptérygion et le tissu disponible par une rotation de la conjonctive de voisinage ou par une greffe de conjonctive prélevée sur le même œil ou sur l’autre œil. 

La réapplication tissulaire peut se faire par suture ou à l’aide de colle biologique.

Si le ptérygion est très étendu à la cornée entraînant une perte de transparence et une irrégularité irréductibles, une greffe de cornée peut être nécessaire.

Technique opératoire

Dans la très grande majorité des cas, l’œil est peu douloureux mais il peut présenter, pendant quelque temps, une certaine rougeur avec larmoiement.

Les soins sont limités à l’instillation de gouttes et l’application d’une pommade. Une protection oculaire peut être conseillée.

Une analyse anatomo-pathologique de la lésion peut être effectuée.

La cicatrisation peut laisser une opacité ou une déformation de la cornée (astigmatisme), responsable d’un trouble visuel.

Les complications de l’opérations

Bien qu’elle soit parfaitement standardisée et suivie d’excellents résultats, l’opération du ptérygion n’échappe pas à la règle générale selon laquelle il n’existe pas de chirurgie sans risque. 

Il n’est donc pas possible à votre ophtalmologiste de garantir formellement le succès de l’intervention.

Les complications graves sont exceptionnelles.

La complication la plus fréquente est la récidive du ptérygion.

Sources : https://www.sfo.asso.fr/files/files//FICHE-INFO-PATIENT_/08_Operation_du_pterygion.pdf

Nous contacter :

Adresse :
9 Cours Général Leclerc, 20000 Ajaccio

Horaires :
Horaires : 08h00 - 18h00 du lundi au vendredi

DIGIDOCTEUR © 2020 | Mentions Légales | Politique de confidentialité | Centre Ophtalmologique Giammattei-Poali